Comme une échappatoire...

Publié le par Jeremy P.

Après un court (pour ne pas dire long) moment d'absence sur mon blog, me voilà de retour.
Je tiens à remercier les visiteurs habitués et google (pour le référencement :-)) car malgré ma longue absence, les statistiques du blog on été constantes.


Pour tout vous avouer, c'est la mort d'Amy Winehouse qui m'a donné l'envie d'écrire un article. Je ne vais pas vous faire le récit de sa mort comme on a pu le voir médiatiquement mais plutôt réagir à certaines réactions du type : "tant pis pour elle, c'était une droguée".



Tout le monde le sait, que ce soit Morrison, Cobain, Hendrix ou encore Winehouse, c'est la petite poudre ou les petits cachets qui sont à l'origine de leur disparition. Certains diront que leur mort n'est pas à plaindre mais moi je ne suis pas de cet avis la. Que ce soit Amy Winehouse ou nimporte quel autre toxicomane, la drogue est sûrement la conséquence d'un élément négatif à leur "bon fonctionnement" (je considère le corps humain comme un moteur).
Cet état second est pour bon nombre de toxicomanes un bouclier contre un mal-être important. Que ce soit l'alcool, la drogue ou le chocolat (éh oui, les drogués du chocolat ça éxiste !) ces addictions leurs permettent de compenser un manque ou d'oublier un passé nocif à leur vie quotidienne.
Beaucoup d'entre nous pensent qu'il suffit simplement de réussir une carrière pour être heureux et vivre sereinement mais ce n'est pas le cas. D'autres penseront qu'avoir de la notoriété, des fans et des albums vendus par millions suffisent pour avoir une vie pleine de joie. Mais tout celà est loin d'être le cas. La preuve avec toutes ces personnalités du monde du show-business qui ruinent leur vie malgé leurs divers succès.


Pour finir, sachez juste que je ne me drogue pas et que je ne soutiens pas la consommation non plus. Certaines réactions m'ont simplement poussé à réagir.

 


                                                                                                     Jérémy P.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
<br /> <br /> Totalement d'accord avec toi Jeremy, souvent c'est à cause d'un passé ou d'un seul évènement antérieur que les personnes commencent à se droguer! <br /> <br /> <br /> Souvent ce ne sont pas eux-mêmes les responsables de leur mal-être.<br /> <br /> <br /> En tout cas super article, je pense comme toi sur ce point là.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre